Le directeur général de la REGIDESO et le conseil d’administration

par Maryse-Ella NZOBONIMPA Publié le Fri 10 Feb 2017 A 9:57:42


Le directeur général de la REGIDESO et le conseil d’administration ont visité le lundi 18 avril 2016

Accompagné par la direction générale de la REGIDESO, le conseil d’administration a visité la centrale thermique en zone Buyenzi et la station de pompage ESP5 située près du jardin public.

D’après Déo Rurimunzu, le président du conseil d’administration à la REGIDESO, la visite s’inscrit dans le cadre de la vérification de la mise en application des décisions et recommandations issues de la tenue des récentes réunions. « C’est pour vérifier si les décisions prises ont été mises en application », a –t-il ajouté. Lors de la carence de l’électricité, la regideso faisait recours à la centrale thermique en location située en zone Buyenzi. Actuellement, les barrages hydroélectriques fonctionnent normalement grâce à l’abondance de l’eau. M.Rurimunzu a indiqué que la production électrique de la centrale thermique a fortement diminué car on utilise actuellement le courant issu des barrages hydroélectriques. Ils ont saisi cette occasion pour voir comment la facturation se fait entre l’Interpétrole qui approvionne la Regideso en pétrole et l’Union Européenne couvre les frais du pétrole utilisé par cette dernière.

Par ailleurs M. Rurimunzu regrette d’avoir trouvé des gens qui ont érigé des maisons en dessous des lignes de haute tension. Ces gens sont en danger permanent. Pour ce, il a demandé aux ministères concernés de trouver une solution qui protège ces populations notamment en les obligeant de quitter ces endroits. Il en est de même pour les maisons qui ont été construites sur les câbles de la Regideso, a-t-il ajouté.

Reprise du fonctionnement du captage sur la rivière Ntahangwa

 

M. Rurimunzu a fait savoir que le captage d’eau au niveau de la rivière Ntahangwa ne fonctionnait plus depuis deux ans . Ce captage fonctionne actuellement il ya une semaine. Cette réhabilitation a permis de produire 2000 m3 d’eau par jour, ce qui a permis d’alimenter la population de Gasekebuye. C’est un captage très important car il ne nécessite pas d’énergie, a ajouté M.Rurimunzu.

Accompagné par la direction générale de la REGIDESO, le conseil d’administration a visité la centrale thermique en zone Buyenzi et la station de pompage ESP5 située près du jardin public.

D’après Déo Rurimunzu, le président du conseil d’administration à la REGIDESO, la visite s’inscrit dans le cadre de la vérification de la mise en application des décisions et recommandations issues de la tenue des récentes réunions. « C’est pour vérifier si les décisions prises ont été mises en application », a –t-il ajouté. Lors de la carence de l’électricité, la regideso faisait recours à la centrale thermique en location située en zone Buyenzi. Actuellement, les barrages hydroélectriques fonctionnent normalement grâce à l’abondance de l’eau. M.Rurimunzu a indiqué que la production électrique de la centrale thermique a fortement diminué car on utilise actuellement le courant issu des barrages hydroélectriques. Ils ont saisi cette occasion pour voir comment la facturation se fait entre l’Interpétrole qui approvionne la Regideso en pétrole et l’Union Européenne couvre les frais du pétrole utilisé par cette dernière.

Par ailleurs M. Rurimunzu regrette d’avoir trouvé des gens qui ont érigé des maisons en dessous des lignes de haute tension. Ces gens sont en danger permanent. Pour ce, il a demandé aux ministères concernés de trouver une solution qui protège ces populations notamment en les obligeant de quitter ces endroits. Il en est de même pour les maisons qui ont été construites sur les câbles de la Regideso, a-t-il ajouté.

Reprise du fonctionnement du captage sur la rivière Ntahangwa

 

M. Rurimunzu a fait savoir que le captage d’eau au niveau de la rivière Ntahangwa ne fonctionnait plus depuis deux ans . Ce captage fonctionne actuellement il ya une semaine. Cette réhabilitation a permis de produire 2000 m3 d’eau par jour, ce qui a permis d’alimenter la population de Gasekebuye. C’est un captage très important car il ne nécessite pas d’énergie, a ajouté M.Rurimunzu.


Les documents attachés:

Votre commentaire: